lundi 17 novembre 2014

Voyage de l'enfer ... ou pas

Alors on ... part

Ce moment particulier où rien ne va ...Où tout ce qui a été planifié depuis des mois tombe à l'eau et que l'on se demande comment on va bien pouvoir s'en sortir.

Je vais donc commencer par faire un résumé des épisodes précédents pour vous expliquer ce moment.
Des vacances ont été planifiées (pas par moi, même si l'idée de retourner dans cette ville n'était pas pour me déplaire) et un mois avant le départ, elles ont été fortement déplanifiées :-p (comprendre le départ à deux ... bin non, cela sera seul).

Pas grave, quelqu'un me propose de m'accompagner au moment où je me dis que si cela commence de cette façon, la meilleur solution est peut-être de simplement tout annuler. J'accepte volontiers la proposition (j'ai envie de vacance) ... et une semaine avant le départ, un événement imprévu rend cet arrangement caduque et me voilà revenu au point de départ, seul pour un voyage pour deux.

Comme je suis quelqu'un de bien (pas de commentaire merci :-p ), je me décide de prévenir l'agence que le voyage pour deux se change en voyage solitaire (non, je n'espère aucun remboursement étant donné les raisons) et on me dit que c'est possible ... si je paye un supplément (en plus du prix du voyage pour deux).

Après une réflexion intense (non, mais c'est bientôt finis de se foutre de ma gueule oui), on me conseille de ne rien changer (ouais, on va faire comme cela), il suffira juste de signaler à chaque fois que je suis seul (non, cela ne va ni être chiant, ni embarrassant ... mais au moins, c'est compris dans le prix)

Le départ

Donc, me voici en route vers l'aéroport, un départ à 6H du matin, donc présent à 4H ... Un taxi commandé à 3H du matin (qui est bien à l'heure) et aucune (mais vraiment aucune) circulation sur la route, me voilà à 3H15 dans l'aéroport ...

Les guichets étant ouvert plus tôt que prévu, me voilà débarrassé de mes bagages et prêt à me rendre vers la porte d’embarcation ... et non, je ne suis pas si tôt que cela ... c'est juste que juillet c'est une mauvaise période pour les départ en vacance, voilà pourquoi l'aéroport est vide (comment, ça se voit ? )

Par contre ... le départ à 6:00 du matin, cela donne de jolie photos!

L'arrivée

Bon faire connaissance avec l'hôtel ... ok, chambre spartiate et buffet ... ouais, ouais, ouais ... je vais quand même avoir du mal ici au final. Bien que je vais découvrir assez vite (enfin redécouvrir) que la nourriture espagnole est bon marché dans les restaurants le temps de midi!

Benidorm

Ce que les gens en pensent

Pour beaucoup, Benidorm, c'est cela, des plages remplies de mondes, des fast food partout et un peu (beaucoup de débauche)
Et il faut bien reconnaitre que c'est cela aussi. Mais dés que l'on s'éloigne des parties de plages bondées, dès que l'on ose même carrément s'éloigner de la plage, on tombe sur un tout autre environnement.

Ce que moi, j'ai vu

La Ermita

Une jolie petite balade jusqu'en haut d'une falaise donne ce genre de jolie image
Et je peux vous assurer que là, le terme foule n'est absolument pas applicable (et oui, je suis probablement le seul con à être monté à pied)

Suivre le chemin de briques jaunes

J'aime beaucoup cette idée d'avoir fait des trottoirs de toutes les couleurs

Balcón del Mediterráneo

Ce coin est déjà un poil plus touristique mais à une superbe vue!

Voilà ...

Premier vrai article de ce blog ... que j'ai totalement oublié de publier! :( En espérant faire mieux sur le prochain!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire